Closeup of woman with thoughtful lookJe constate chez mes clients une propension à prendre trop à cœur les événements qui leur arrivent dans le cadre de leur activité. Peut-être est-ce aussi votre cas?

Vous êtes vexé lorsque les gens ne vous rappellent pas. Vous vous sentez contrarié lorsqu’un client décline votre proposition. Vous prenez comme une atteinte personnelle le fait qu’un partenaire ne vous choisisse pas pour collaborer sur un nouveau projet.

En interprétant les faits de cette manière, vous laissez vos émotions – et non votre intuition – gérer votre entreprise. C’est pour cette raison que votre travail vous semble si difficile. Ces événements créent chez vous tristesse et frustration.

J’ai envie de vous partager quelques situations transformées avec mes clientes. Ces différents vécus vous aideront à identifier certaines ressemblances avec votre propre expérience.

Une de mes clientes me confiait qu’elle avait reçu trois demandes de renseignements au cours d’une semaine. Ravie et certaine de compter trois nouveaux clients, elle avait travaillé des heures sur chaque proposition avant de la leur envoyer.

Contre toute attente, ma cliente ne reçut aucun retour. Pas même un avis de réception, aucune nouvelle. Elle s’est sentie terriblement affectée par ce qu’elle vivait comme un échec personnel. Elle a commencé à remettre en question la qualité de ses propositions. Et a ressenti beaucoup de colère vis-à-vis de ces personnes qui ignoraient ses efforts et son travail.

C’est là le véritable problème. Ma cliente a pris cette situation personnellement. Cela l’a totalement bouleversée, et l’a conduite à se mettre en colère et à se faire des reproches. Or, tout cela n’avait absolument rien à voir avec elle. Les personnes à qui elle avait envoyé ses propositions étaient certainement très occupées, ou elles ont oublié de répondre. Il n’y avait aucune intention dirigée contre elle. Rien de personnel.

Une fois consciente de cela, elle sut qu’il lui fallait mettre en place un suivi pour obtenir une réponse de chacun des trois prospects, et programmer des dates dans son agenda pour assurer ce suivi.

En se laissant submerger par ses sentiments de colère et de déception, elle en avait oublié l’importance de l’étape du suivi.

Est-ce une situation que vous avez vécue ?

Voici une autre erreur commise de manière fréquente par une majorité d’entre vous. Vous interprétez le refus d’un client potentiel comme un refus de vous-même. Lorsqu’une personne décline votre proposition en expliquant « ne pas avoir les moyens de travailler avec vous », vous ramenez cela sur le plan personnel. Pourquoi cette personne vous a-t-elle dit non ? Pourquoi personne ne veut travailler avec vous ? Quel est votre problème ?

En interprétant les faits, vous vous mettez dans une situation où il n’est pas possible d’interagir professionnellement. Pas plus que vous ne pouvez identifier avec objectivité la raison pour laquelle votre client potentiel a décliné votre proposition.

Il est très rare que la raison d’un refus de collaborer avec vous soit personnelle ! Neuf fois sur dix, cela n’a rien à voir avec vous.

Car, cela concerne l’autre. C’est pourquoi vous voulez cesser d’interpréter les choses, et vous mettre à la place de votre client potentiel. Vous avez la possibilité et les capacités de l’aider à résoudre ses problèmes, financiers ou autres. Vous savez comment l’aider à avancer et/ou générer de nouveaux revenus.

Il vous sera impossible de faire cela si vous gardez en tête que si cette personne ne veut pas travailler avec vous, c’est que vous n’êtes pas ‘assez bien’.

En prenant personnellement les choses qui vous arrivent dans votre activité, vous vous retrouvez freiné par vos émotions. Vous êtes paralysé par ces réactions, incapable d’agir et de réagir comme vous le voudriez.

A vous maintenant de vous exercer pour acquérir cette nouvelle compétence.

  • Dans quelle situation professionnelle prenez-vous les choses trop personnellement ?

En identifiant ces situations et en comprenant que cela n’a rien à voir avec vous, vous pourrez progresser et avancer rapidement dans le développement de votre activité.

En vous libérant des suppositions, vous prenez de la hauteur.

=>  Commencez à identifier à quel moment vous commencez à vous faire des reproches. Lorsque vous constatez cela, prenez une profonde respiration et focalisez-vous sur la prochaine étape de votre plan d’action. Gardez à l’esprit et répétez-vous « il ne s’agit pas de moi ! »

Agir sans faire une histoire personnelle de ce qui vous arrive vous permet d’attirer infiniment plus d’argent, plus aisément.

X

Rejoignez-nous