Je vais bientôt repartir pour dix jours de formation et de mastermind avec d’autres entrepreneurs de très haut niveau aux États-Unis. Et tandis que je m’organise pour que tout se passe bien en mon absence, je me souviens d’un sujet qui revient souvent dans nos échanges et nos coachings mutuels : celui de l’établissement de nos objectifs de revenus pour le lancement de nos programmes.

Longtemps, j’y ai résisté. Aussi, je vous invite à lire ce qui suit, car cela pourrait changer la manière dont vous définissez vos propres objectifs de revenus à l’avenir.

Chaque année, je fixe des objectifs de revenus visant à doubler les chiffres de l’année précédente.

J’adore ‘jouer’ à doubler…

  • Mes rentrées
  • Mon bénéfice
  • Mes contacts
  • Le nombre d’inscrits dans mes programmes
  • Etc.

C’est un jeu que je trouve amusant et qui m’encourage à accéder à un autre niveau de conscience. En règle générale, cette stratégie fonctionne très bien pour moi. Mais lorsque je n’arrive pas à doubler mes chiffres, je suis déçue. Ce qui signifie que je suis attachée à cet objectif (de doubler mes chiffres), ce qui n’est jamais bon pour mon pouvoir d’attraction.

Je me souviens, l’année dernière, je n’ai pas réussi à doubler mon chiffre d’affaires. J’ai à peine battu le record de mes chiffres précédents. J’ai apprécié d’avoir fait mieux que l’année d’avant, mais je m’en suis aussi voulu de n’avoir pas du tout atteint l’objectif désiré. (D’autres canaux d’abondance m’ont amené les montants désirés ‘par la magie de mon intention’, mais mon mental voulait obstinément que cela provienne uniquement de mon activité ;o)

En discutant avec mon mentor, elle a souligné la faille de ce processus de manifestation de mes buts, et c’est là que j’ai ressenti une résistance énorme.

Elle m’a dit « En plus de ton objectif supérieur, tu pourrais te fixer un objectif minimum inférieur à tes chiffres de l’année dernière. Car si tu testes une nouvelle stratégie, il se pourrait qu’elle ne fonctionne pas bien pour toi, tout en t’apprenant quelque chose de précieux qui t’aidera pour ton prochain lancement. »

Hein? Diminuer mes chiffres ?! Jamais.

Mais après un moment de coaching, j’ai compris qu’elle avait raison.

J’étais tellement rigide sur mes objectifs de revenus que je n’appréciais pas pleinement tous les petits succès sur mon chemin. Même si mes chiffres sont en deçà de mon GRAND but, il est essentiel que je continue à célébrer mes progrès.

Le jugement de soi entrave ma capacité à attirer plus de revenus.

Je ne me donnais pas la permission de vivre des revers, d’apprendre ou, oserais-je le dire, de ne pas arriver à obtenir ce que je demandais. Or, je ne peux pas l’obtenir si je ne suis pas souple.

J’ai donc adapté les objectifs de revenus de mes lancements pour l’année prochaine. J’ai diminué l’objectif minimum, et au lieu de me sentir ‘perdante’, je me sens puissante. J’anticipe et me prépare encore et toujours à doubler mes chiffres, mais je vais célébrer mes succès encore et encore – peu importe que j’atteigne ce but ou que mes chiffres restent identiques à ceux du lancement précédent !

C’est probablement ma plus belle année, maintenant que je l’ai laissée aller de tout jugement!

Et vous… quel jugement rigide choisissez-vous de lâcher aujourd’hui ?

Définissez votre But Financier Audacieux et célébrez vos progrès, que vous les atteigniez ou non ! Rejoignez la vingtaine de TOP LEADERS aventureux qui manifeste des 1 000 et 10 000€ de plus en plus aisément et facilement, dans notre Programme 12 mois pour Top Leaders (qui comprend notre puissante Formation OSE 2.0).

Vous avez aimé et vous souhaitez recevoir les prochains articles ?
Inscrivez-vous à l’infolettre AFICEA et recevez en cadeau votre tutoriel gratuit.

X

Rejoignez-nous